GALLIANO, SO SO KIMONO


Oh!! John Galliano, je veux ce vestiaire masculin pour MOI ^-^: la fille qui a rêvé devant les geishas postmodernes aux cartables-obi de la saison SS 2016.
John Galliano aime les kimonos et a un talent fou pour les associer avec des matières comme le cuir et le vinyle pour l'ultra-moderne liberté.
Certains kimonos reconditionnés et brodés datent du XVIII ème siècle.
Et je repense au peintre Foujita qui avait un style vestimentaire si juste, si élégant, avec une signature au delà du dandysme. J'avais écrit un post IcI.
Regardez absolument la série d'épisodes de Loic Prigent pour Arte "Des hommes stylés", pour découvrir le nouveau sens de l'apparat des garçons avec modernité et liberté!


Photos: Maison Margiela
^^^^^^
Carnaval mood ...
 KaT illustrations^

^^^^

JOLIE SOUS LA PLUIE SANS PARAPLUIE...

Cela fait plus de deux mois que le ciel nous déverse sous son fiel des sceaux d'eau sur notre tête. Oh qu'il est en colère!
Mon petit coeur n'est pas trempé, mais détrempé et je me suis mise à écouter tous les épisodes de "Remède à la mélancolie" de la délicieuse Eva Bester qui ont heureusement agits sur moi comme un antidote, car j'ai redécouvert plein de belles émotions, comme cette douce bossa-nova "La rua Madureira" de Nino Ferre, une scène mythique de César et Rosalie de Claude Sautet... On peut avoir un rapport heureux à la mélancolie, comme avec cette belle mélodie sous la voix de Françoise Hardy La pluie sansparapluie"; et puis, et puis... on peut être jolie sous la pluie. 
N'est-elle pas mimi cette petite capeline transparente de Chanel, et cette capuche so trendy de la créative Juliette Babelot qui sous sa marque Capuche à Mémé réinvente et rend stylée cette fameuse petite capuche vintage de pluie que l'on glisse dans sa poche ou son sac. Plus pratique qu'un parapluie!
Je vais me commander celle en wax jaune, la "Retro flower". Moi aussi je veux être jolie sous la pluie et chanter à tue-tête comme Stromae dans la chanson d'Orelsan " La pluie":
"Il fait quand même beau, il fait beau 
Il fait beau, il fait beau 
Chez moi, il fait beau, il fait beau 
Il fait beau, il fait beau"
KaT illustration  " La pluie"
Capeline CHANEL
-----

TRANOI. OK MAIS...

Vendredi dernier j'étais au TRANOÏ (collections automne-Hiver 2018) pendant la semaine de la mode au Carreau du Temple à Paris pour découvrir les "10 asian designers to watch" qui ont été repérés au Fashion Asia Hong Kong. Un peu déçue de la sélection, rien de "dingue".
L'espace est un pop up avec surtout les collections hommes qui représentent à peine le cinq ème de toutes les collections présentées durant cette semaine de la mode à Paris (alors imaginons à l'échelle de la planète avec la fashion week de Londres, New York, Milan...) et déjà l'écoeurement de l'abondance me guette. 
A t-on besoin de tout ce choix? Et surtout comment font-il pour exister tous ces jeunes créateurs où seulement très peu se distinguent. Ils se comptent à peine sur les doigts d'une main.
Avant de quitter Paris je m'arrête à la galerie de Li Edelkoort pour voir son exposition sur la réinterprétation du mouvement *shaker par des designers américains, japonais, néerlandais du XX siècle à nos jours. Et je tombe sur cette chemise de BODE réalisé en patchwork de différents tissus récupérés, qui avec sa simplicité à la fois désuète, mais appliquée, nous montre qu'il est vraiment temps de penser, de fabriquer autrement le vêtement, avec le bon sens de nos aînés qui peut permettre aux futurs créateurs de mode d'entrer dans la modernité. Je vous rappelle que nous sommes quand même dans les locaux de Trend Union, le studio de la prévisionniste des tendances: Li Edelkoort, qui est aussi la créatrice du manifeste "Anti-fashion" car elle aime la mode. OUI cet oxymore a du sens.
Dans ce manifeste Anti-fashion Li Edelkoort souligne que l'enseignement des écoles de modes est démodé, qu'il ne sert qu'à créer des designers de podium, que les étudiants ne connaissent plus le textile et la construction d'un vêtement.

Les jeunes créateurs ne devraient-ils pas alors se détacher du système des écoles de mode, par ailleurs fort onéreuses et qui passent à côté des vrais talents en mal de financement. Et finalement, pourquoi y aller dans ces écoles quand on veut simplement réaliser une gamme de vêtements désirable, compatible éthiquement avec le nouveau monde, pour qu'on puisse s'y reconnaître en tant qu'individu profondément passionné? Les jeunes ont les outils pour réinventer leur job et devenir entrepreneur, notamment par internet, le crowdfunding, les réseaux sociaux... 
Il serait peut-être opportun que les "nouveaux enseignants" de la mode soient les groupes de mode (Asos, la Redoute...), les fabricants de matières textile (Woolmark..), et qu'ils mettent à dispositions des futurs jeunes créateurs leur stocks d'invendus pour fabriquer leurs prototypes, leur apporter la matière textile (poste qui coûte un certain budget dans une collection). De plus, déstructurer, remonter un vêtement, apporte énormément de connaissance technique du tissu, du patronage et stimule, duplique la créativité par les contraintes techniques.
Dans son intéressante interview pour Chiffon le podcast, Sylvette Boutin Lepers, responsable des partenariats créateurs et image de La Redoute, nous informe que lors de la journée du 24/03/18 à Roubaix, La Redoute qui a toujours donné une visibilité aux jeunes créateurs est partenaire du mouvement anti-fashion et propose des stocks d'invendus aux jeunes des centres sociaux afin d'exprimer leur créativité.
Certains pensent encore que le vêtement "reconstruit" est un peu beatnik, folklo, ou voir limité. Il n'y a qu'à jeter un oeil envieux sur les créations de la ligne couture Maison Margiela Artisanal ou de Ronald van der Kemp pour oublier ce préjugé. Ronald van der Kemp travaille à partir de chutes de tissus d'exceptions, de dentelles chinées et signe d'une étiquette "WHIT LOVE" ses créations demi-couture et prêt-à-porter.
Dans le prêt-à-porter, Mona Sbouaï fondatrice de la marque Super marché propose des pièces urbaines, dans l'air du temps. Et on peut envisager si on le souhaite le vêtement de façon plus personnelle, éthique, dans un dialogue créatif avec La Textilerie.

Que les professionnels de la mode aident les jeunes créateurs à acquérir la Liberté de se Réinventer pour nous permettre (à nous consommateurs) d'aimer à nouveau la mode et de porter fièrement leur créativité à travers le vêtement.

Shaker: Ce mouvement religieux protestant s’est installée en Amérique à la fin du XVIIIe siècle car ses fidèles fuyaient les persécutions en Grande-Bretagne et dans les Cévennes. Les Shakers sont devenus célèbres dans la communauté design pour leur mobilier du XIXe siècle dépouillé de tout ajout décoratif avec une certaine épure qui servait leur mode de vie monacal mais qui en fait un précurseur du fonctionnalisme du XXe siècle. Depuis les années 1940-50, le mobilier Shaker a attiré l’attention de nombreux collectionneurs et amateurs de design.
 Jolies shoes sur une coréenne à TRANOI.
 Masha Ma au TRANOI    ?
Exposition Galerie Li Edelkoort


-----

11 décembre 2017

MONDAY, BONNET MOOD...

Il aurait pu cet hiver être détrôné par la casquette de marin ou le béret. Mais non, en survivor de l'hiver il nous fait la tête qu'on souhaite. 
Petit coup de coeur pour Henrik Vibskov qui le porte si bien ^-^
Henrik Vibskov  AW 2017
 Henrik Vibskov en personne.

-----
TRENCH MOOD...
Tous les ans à l'automne et au printemps l'envie de renouveler mon trench me reprend. Et d'autant plus cette année où je pars bientôt pour Bath et Londres. Pluie presque garantie...
Plus du tout envie de l'îconique trench-coat héritage Burberry quand on découvre les trenchs de Céline et Maison Margiela pour cet hiver et le printemps prochain.
Elégance monacale époustouflante chez Céline et big révolution du trench chez Maison Margiela.
John Galliano désacralise le trench, le découpe, le japonise, fusionne le trench-coat, et lui confère de vraies-fausses transparences.
Bon, ça coûte un bras; alors pas mal de filles vont allez voir chez ZARA. La marque a fait plein de tentatives pour revisiter le trench. Mais bof, il y a toujours un truc en trop où pas assez...Vaut encore mieux rêver ou chîner la belle pièce chez La Mode Vintage par exemple, où pourquoi pas le faire. S'il te plaît Lisa Gachet, après la cape Thelma, fait nous un patron "Trench Gallia" (*-*)

Céline SS 2018

Maison Margiela FW 17
Maison Margiela SS18
Maison Margiela FW 17
-----

DÉFILÉ CROISIÈRE 2017 LOUIS VUITTON À KYOTO...

J'avais prévu d'écrire pour mon Japan trip, part 04 un post sur Kyoto " Kyoto romance", mais je n'ai pas pû résister à vous faire plutôt partager les photos du défilé croisière 2017 de Louis Vuitton qui s'est déroulé le 14 mai non loin de Kyoto, sur le pont aux majestueux haubans du musée Miho.
Sur la musique de "Territory" du groupe The Blase, modernité, urbanisme, nature et mode célèbrent la Création de haut vol au dessus des montagnes environnantes du musée Miho que l'architecte I.M.Pei a conçu comme un paradis terrestre.
Inspiré depuis plus de vingt ans par le Japon, Nicolas Guesquière twiste avec modernité les codes traditionnels de l'esthétisme japonais. 
Maquillage Kabuki pour les manequins, imprimés flammés des pins de Yamaki pour les tailleurs, pliage blanc shintô pour les chemises et vestes, épaulettes samouraï pour des tenues conquérantes et élégantes ...avec les sacs-masques nés de la collaboration avec Kansaï Yamamoto.

Next time: Kyoto romance...
Sayonara ^-^
Photo KaT.  Kyoto Jardin du temple Ginkakuji.
 
Défilé croisière Louis Vuitton 2017, Kyoto.
Photos, vidéo: Louis Vuitton 

-----
Juillet 2017

OH! LES BEAUX JOURS...

Depuis un mois l'été s'annonce avec ses journées (où soirées) plus longues, gorgées de lumière avec son rythme de fêtes, de mariages et de festivals. L'instant se pratique au ralenti, les siestes s'imposent d'elles-mêmes avec des lectures plus sensuelles. Le potager est généreux, surtout celui de Mr Yamashita que j'ai eu l'honneur de rencontrer avec son large sourire. Il bichonne pour quelques rares grands chefs étoilés des légumes japonais et partage les intenses saveurs de ces derniers, magnifiés par la cuisine de Naomie son épouse, de mars à octobre dans sa ferme à Chapet (78). 
Qu'on le vive habillé ou déshabillé, l'été on aspire à des vêtements légers, amples, avec de beaux imprimés s'harmonisant avec la flore environnante et surtout un beau chapeau, de beaux colliers et bracelets pour le Style, qu'on a surtout pas oublié malgré cette saison insouciante et fantasmée, où Brigitte Bardot nous fait toujours rêverLe soir, l'air plus frais des soirées se contente de la simple caresse d'une pashmina.
Si vous restez encore un peu à Paris, jusqu'au 22 juillet par exemple; prenez le large dans toute l'ampleur de ce terme en rejoignant la barque et les entrelacs de fil rouge de Chiaru Shiota à la galerie Templon. "Destination" théâtrale et féérique où on est au coeur de l'oeuvre pour s'enivrer de rouge. Effet évasion bienveillante garantie! 
Mais si vous avez décidez d'aller encore et toujours plus loin; alors visitez le site "Les voyages d'Ingrid" pour de belles destinations singulières et stylées à "consommer sans modération" ( comme elle le dit ^-^)!
 Sac Claramonte 
Collier Médecine douce
Pashmina et cendrier chez SLUIZ   Photo KaT
Bracelet bouddhiste acheté au temple Ginkakuji à  Kyoto.     Photo KaT
Tongs en cordes de chez RESPIRO  Photo KaT 
 
Pashminas de SLUIZ         Photo KaT
 Hello Toi  ^-^  Photo KaT
 KaT illustration
Ah, la sieste!! Chaise longue Madre de Jean-Michel Policar
 Livre de Azumi Yamashita "L'homme qui écoute les légumes" . Photos d'Alexandre Petzold   
Photo KaT   
WA! Les beaux jours...
 Livre WA, l'essence du design japonais de Rossella Menegazzo.
Fukin, petit torchon japonais Yayoi Kusama 
Petit foulard fleuri Kenzo vintage
Eventail de Tahaïlande
Oiseau galet KaT     Photo KaT
 "Destination" de Chiharu Shiotagalerie Templon Paris       Photo KaT      
Robe ROSEanna Fresh-Mercy  chez Michele L
Eventail d'un artisan de Kyoto   Photo KaT
Collier tibétain en perles de verre Wishita
Crème pour les mains ELITE de Claus
Poudre japonaise anti-UV  ETVOS    Photo KaT
Les bracelets de Thaïlande d'Alexandra Chatenet

Le Bateau Festival Music - Espace 7ème ciel  Photo KaT
Benjamin James Caldwell dans la programmation du Bateau Music Festival
Le maquillage festif du collectif Maison Loup sur le Bateau Festival Music
-----

MARGIELA GEISHAS MOOD...

Quand je regarde le défilé Spring -Summer 2017 de la Maison Margiela j'ai la nostalgie des délirantes et sublimes trans-geishas postmodernes aux cartables-obi de celui de la saison 2016.
 Défilé Maison Margiela SS 2016
-----

Mai 2017

HENRIK VIBSKOV, SOLO.

Jeudi dernier c'était le vernissage à la Maison du Danemark à Paris de l'exposition SOLO du créateur-designer danois Henrik Vibskov.
Avec ses grandes jambes et son bonnet, on ne pouvait pas le louper!
C'est surtout l'occasion de s'immerger dans l'univers de cet artiste éclectique qui ne se limite pas qu'à la mode. 
Styliste diplômé de la Central Saint Martin’s en 2001, il a produit plus de 20 collections pour hommes et dernièrement, pour femmes. Il est le seul créateur scandinave au programme officiel de la Fashion week homme de Paris.
Il s'intéresse à d'autres sphères artistiques tels que le théâtre, la danse, la musique... et a créé en 2014 une fondation P:I:G qui soutient l'éducation à travers la créativité.
Au coeur d'une ambiance tribale, organique, dadaïste, colorée et décalée, les médiums de création tels que la vidéo, la sculpture, la photograhie, la tapisserie se répondent et lâche une créativité foisonnante, dans une mise en scène très réussie.
J'ai volontairement mis peu de photos de l'exposition car je souhaite que votre oeil soit surpris sur place; en revanche je n'ai pas pû m'empêcher de rajouter quelques photos de son dernier défilé Spring-Summer 2017; le Japon l'a inspiré et c'est superbe ^-^
Exposition du 12 mai au 17 juillet à la Maison du Danemark  
142 Av. des Champs-Élysées, 75008 Paris
Mardi – vendredi 13h à 19h
Samedi – dimanche 13h à 18h
entrée libre

Henrik Vibskov - Christian Lacroix
Exposition SOLO - Maison du Danemark
-----

FASHION JAPANESE TOUCH...


 forte-forte chez MICHELE L


Kenzo

 Armani

Valentino Pre-fall 2016
-----
Novembre 2015

OH! ROTHKO MOOD...



Manteau et robe Sybilla  -  Tableaux Mark Rothko 1948.
-----
Octobre 2015

BLACK & BLUE MOOD...

Je trouve l'alliance du bleu nuit et du noir plus puissante, plus subtile et bien plus hardie que le noir et blanc sans faute de goût...
Miro devant une tâche bleu disait:
" Ceci est la couleur de mes rêves" 
Quant à Pierre Soulages, il souligne la clarté du noir par le bleu outremer. 
Et quand on découvre les collections de Martin Grant, le bleu et le noir sont une évidence dans une signature épurée de l'élégance.
Ce soir à 19:05 au crépuscule, tout cela aura un sens...

MARTIN GRANT Spring-Summer 2016

PIERRE SOULAGES Composition 01
Maison Margiela Fall Winter 2015

Street Style photo       BRAQUE Les oiseaux
MARTIN GRANT Spring-Summer 2012       JOAN MIRO
------
Juillet 2015

LONG DRESSES FOR SUMMER TIME...

Ma pièce de l'été 2015.
C'est pour moi la silhouette de la liberté!
Alors je n'ai pas hésité...Unie, plissée à l'esprit cyclades; ou imprimée, dentelle pour la version hippie chic...
J'ai découvert celles de Christophe Sauvat à Ibiza; mais les plus belles et raffinées ce sont bien sûr celles de Chloé.
ZARA SS 2015
ZARA SS 2015
BLUE  SS 2015  Sautoir Médecine Douce

ROSEanna

ZARA SS 2015
Photos: KaT


 Chloé SS 2015
------

Juillet 2015

COLLAGE, PLIAGE DANS LA MODE.

Le textile s'invite obstinément dans mes collages, mes illustrations ; il en est souvent le point de départ par l'inspiration de son imprimé, de sa matière et c'est le meilleur support tactile pour apporter relief, douceur et humanité.
Mode + collage + pliage = I  
Collages, impressions, pliages déstructurés...

Collages mixant diverses matières...
Collages, pliages aux lignes graphiques et épurées.
-----
Mars 2015

EN MODE GEISHA MOOD...

Je ne pouvais rester zen devant cet élégant élan d'influences japonaises pour la mode printemps - été 2015.
Sooooooooo, que c'est Beau!!
Les talentueux créateurs ont revisité le kimono, le col Mao, les obis....certains ont même viré kung-fu glamour...,je pense à Marni.
 Street style
 Isabel Marant SS2015
Marni SS 2015
Prenez absolument quelques minutes pour regarder la vidéo du défilé Spring-Summer 2015 d'Alexander Mac Queen où les mannequins tournent autour de sublimes sculptures de fleurs d'orchidées réalisées par Marc Quinn.
A noter les coiffures samouraï.
------

Janvier 2015

SOLDES...AGAIN & AGAIN...

La rengaine des soldes va débouler...
Elle ne passera plus par moi...Cela fait quelques années que je les zappe. 
Marre de lutter pour la place de parking, pour la pièce inutile, pour la bonne caisse, revoir des fringues que j'ai déjà vu en début de saison ( et parfois l'année précédente ) et puis les paroles de l'Abondance d' Arthur H dans ma tête...
Milliards de "made in China" dans les hypermarchés
Milliards de grains de sable dans la machine infernale
Milliards de milliards d'air pour nous, dans l'atmosphère
Oh, c'est l'abondance, c'est l'abondance !....  
De toute façon, mes fashion-envies se sont décalées; en hiver je pense aux collections été et vice versa...
Dorénavant, je garde mon élan pour les collections capsules.
Bien plus excitant que les soldes! C'est l'occase de posséder enfin une pièce d'un talentueux designer et c'est limité en stock.
C'est pas la lutte! C'est l'empoignade! Voir pire...me direz-vous.
Ben NON. C'est juste la lutte avec le réveil ( 04:00 pour H&M / Isabel Marant ) pour être dans la première vague devant la porte, sinon t'oublies car tu repenses au Soldes.
Ce long moment d'observation dans la queue passe finallement assez vite. L'attente devient un fabuleux observatoire de l'antropologie de la mode, c'est mieux que la fashion Week! Celles qui portent vraiment la mode, les fans sont là! Au bout d'une demi_heure on discute avec ses voisines, on parle de la collection, de mode, on rassure les novices, on programme des opérations commando avec astuces d'essayages chrono.... Tout ça dans la bonne humeur avec un café et une croissanterie offerts par le magasin ( Les plans de comm sont bétonnés...). 
Ah!... Une chose importante: prévenir son homme...
Je me souviens lors de la vente H&M/Isabel Marant cette fille dont le portable a sonné vers 05:30. C'était son copain ( donc conversation privée ), en revanche pour rien au monde elle ne se serait isolée, trop peur de perdre sa place en si bonne pole position. On a vite compris que la situation était tendue. L'homme ne voyant plus à 04:30 sa douce dans le lit a pété un cable, hurlait au téléphone. Elle lui a calmement expliqué où elle était et pourquoi ( c'était le foutage de gueule assuré pour l'Homme submergé par la jalousie aiguë... ). En dernier recours, elle a sollicité une voisine inconnue pour témoigner de la véracité de ses propos mais il n'a rien lâché...
Un girly moment de solidarité a émergé avec des "Ouhhh" aux lèvres gerçées et au final on s'est toutes marrées!

Mais le sujet c'est les Soldes; alors qui à Economiser en Dépensant, autant le faire avec dinguerie, créativité et singularité sur le site de Liger par exemple! 
-50% dès aujourd'hui sur Tout et l'assurance de ne pas croiser un copier-coller dans la rue.
Liger c'est un peu le Colette Hongkongais créé par Hilary Tsui et Dorothy Hui.
Elles proposent un mode mix & match très créative avec des designers émergents, d'Asie, des USA et d'Europe comme Julie Paskaldesigner ukrainienne.
 Hilary Tsui et Dorothy Hui
Blouson et jupe: push BOTTON   Korea
Top, tote bag: SWASH
Chausettes  AMAZONIA PAMPAS
Cat sac  77th

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés