Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le vêtement comme vecteur de mémoire...

C'est à la librairie du MAD, après la visite de la fabuleuse exposition "Japon- Japonismes, objets inspirés" (c'est jusqu'au 03 mars) que je suis tombée sur le livre de Nadia Prete"Portrait de ma garde-robe". Intriguée par la démarche photographique de l'autrice, je l'ai acheté et adoré ^-^ A travers ce post, je ne vais pas me contenter de vous parler uniquement de ce livre; car immédiatement en le parcourant, j'ai trouvé de multiples points communs avec la démarche artistique de Knarf avec son titanesque "Hatarakimono project".
Pourquoi? Avant de vous écrire "parceque"...je vous présente Nadia Petre et Knarf, ainsi que leur démarche artistique par le biais de ces deux livres.
Nadia Petre partage son univers entre le textile et la photographie. C'est une plasticienne, amoureuse du textile. Elle pratique le tissage, la tapisserie. Elle a été professeur d'arts plastiques, journaliste depuis 1980 à la revue Textile/Art e…

Derniers articles

Image

Fougita, l'étoffe d'un peintre

Image

L'attachement au lieu, l'attachement au père.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...