Lundi...Allez, au boulot!

Cela peut-être avec un grand sourire, surtout si on a passé un week de M---- ou avec une certaine raideur si samedi-dimanche étaient d'une grande douceur.
Au Japon, le travail avec le "goût de l'effort" et son esprit communautaire de l'entreprise est une valeur centrale de la société. 
Dans son quotidien à Tokyo, l'artiste bricoleur-photographe français K-Narf croise différentes corporations de "hard-workers" et il a eu la riche idée de réaliser un portrait-documentaire des HATARAKIMONO, ces"bosseurs acharnés" du quotidien.

K-Narf est un "photograph-maker". Ce qui est singulier est captivant dans son travail c'est son processus de "Tape-O-Graphie". Il développe manuellement ses tirages photographiques avec du schotch adhésif, découpe, bricole, invente des machines à images... Il y a un côté "gondryesque" dans sa technique et le résultat qui me projette dans la "Science des Rêves" ou "Soyez sympa, rembobinez" ^-^. Si vous êtes curieux, allez voir son site pour découvrir tout son univers: IcI
Pour ce projet titanesque il a réalisé plus de deux cents portraits des HATARAKIMONO dont une vingtaine à une échelle proche de 1.1 en transportant son studio-bricolage ambulant dans la rue, les jardins, les gares et autres endroits insolites....
HATARAKIMONO c'est une exposition à venir qui va se déplacer de Tokyo à Hong-Kong, Paris, New-York, Los Angeles et un livre qui représentera une archive visuelle de ce projet. Dans quelques semaines je m'envole pour Tokyo et je vous en dirai un peu plus sur ce ce qui se prépare dans le studio de K-NarfAlors gardez l'oeil en éventail comme le disait Charlotte!

HATARAKIMONO-PROJECT est un super hommage aux "bosseurs acharnés" de Tokyo et de tout le Japon, avec une grande puissance visuelle grâce à la technique photographique de K-Narf. C'est peut-être même une grande fresque des métiers qui n'existeront plus dans un proche avenir. Dans un paysage mondial chaotique en plein bouleversement par la révolution technologique, le numérique, l'accélération du vieillissement de la population au Japon, le travail subit de grandes mutations. Ces HATARIKIMONO devront laisser leur place ou au mieux co-habiter avec des robots humanoïdes. L'expérience est déjà réelle dans certaines entreprises japonaises et ce scénario n'est pas si futuriste que ça...

 HATARAKIMONO  Oct/Nov 2016 Vitrines boutique Pierre Hermé  Tokyo
Les japonais on eu la primeur en octobre/novembre 2016 de voir les premiers portraits dans la vitrine de la  boutique Pierre Hermé de Tokyo.
 HATARAKIMONO project by K-Narf Art
 HATARAKIMONO project by K-Narf Art
HATARAKIMONO project by K-Narf Art

HATARAKIMONO project by K-Narf Art

HATARAKIMONO décrit avec une connotation très positive les travailleurs "acharnés". Il n'existe pas en français ou anglais de terme similaire.

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés