Aya Takano, I love you So đź’•

Je me suis rendue Ă  la Galerie Perrotin pour dĂ©couvrir les derniers travaux de ma peintre-dessinatrice prĂ©fĂ©rĂ©e Aya Takano avec son exposition "The jelly civilization chronicle". 
C'Ă©st comme un pur rendez-vous qui va transformer ma journĂ©e car je sais que je vais ĂŞtre bouleversĂ©e, inondĂ©e d'une farandole de couleurs dĂ©trempĂ©es, enveloppantes, de dĂ©tails qui vont user ma rĂ©tine, et au final faire chavirer mon hyper-sensibilitĂ© et mon imaginaire. 
Depuis que j'ai dĂ©couvert son travail en 2008 dans cette mĂŞme galerie pour son exposition "Towards eternity". Certains de mes rĂŞves m'immergent mĂŞme dans son dĂ©licieux univers. J'intègre par le biais d' une bulle souple et volante l'autre monde que raconte Aya Takano, je frĂ´le les cheveux de ces jeunes filles aux ondulations de udons, un peu comme dans les mondes parallèles des livres de Takashi Murakami...En m'intĂ©ressant Ă  son travail j'ai d'ailleurs appris qu'elle peignait souvent ses rĂŞves.
J'ai une relation à la fois physique, psychique et révélatrice avec sa peinture, moi qui dessine souvent des jeunes filles qui effleurent le sol, aux vêtements faits de formes imaginaires, dans un monde où la lévitation est permanente.
The Jelly Civilization Chronicle prĂ©sente une sĂ©lection de 26 peintures et plusieurs dessins sur celluloĂŻd, Ĺ“uvres prĂ©paratoires Ă  un manga de 186 pages.
Naki et Minaka les hĂ©roĂŻnes passent d'un monde contemporain Ă  des mondes magiques inconnus tel que le jelly-world, un lieu idĂ©al, berçeau du rĂŞves, du dĂ©sirs et de l'illusions. 

C'est Ă  la galerie Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 Paris jusu'au 13 mai 2017.
Aya Katano, "The jelly civilization chronicle"
Du mardi au samedi de 11:00 à 19:00. Entrée libre.
Photo de Aya Takano by Rakutaro Ogiwara
 Photo by KaT
J'ai volontairement posté des détails des tableaux, comme un déroulé d'un monde à l'autre, avec atterrissage dans la jelly civilization.
Ces détails sont des extraits de grands formats, alors déplacez-vous pour vivre l'expérience de la jelly civilization (*0*).


 



©2017 Aya Takano/Kaikai Kiki Co., Ltd. All Rights Reserved. Courtesy Perrotin
Peintre, dessinatrice, auteure de science-fiction et de manga, Aya Takano fait partie de Kaikai Kiki, le studio de production artistique crĂ©Ă© en 2001 par Takashi Murakami. InspirĂ©e par tous les arts, des estampes Ă©rotiques de la pĂ©riode Edo Ă  l’impressionnisme, d’Ozamu Tezuka Ă  Gustav Klimt, l’artiste a construit un univers qui lui est propre, fait d’une infinitĂ© de mondes, comme autant de moyens de s’Ă©chapper de la rĂ©alitĂ©, de la gravitĂ© et de ses contraintes, pour atteindre une certaine forme de transcendance envisagĂ©e dès le plus jeune âge.
Ce documentaire d'Hélène Sevaux réalisé en 2011 révèle parfaitement sa personnalité et ses inspirations *-*



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés