NOW! LE OFF 2016





En cette rentrée Paris est le terrain de jeu de la création et du design avec Maison&objet, Paris Design Week, et moi ce que je préfère c'est NOW! LE OFF, c'est jusqu'à samedi 10/09/16.
D'abord pour le lieu car c'est dans Paris au coeur de l'étrange et génial bâtiment green de la Cité de la Mode et du Design, et c'est surtout là que se passe la révolution, l'intelligence de l'économie circulaire, l'humour, l'audace des talents émergents!
Condensé de Slow Good Design...en commençant par mon coup de

Les créations outdoor de Jean Michel Policar avec les fauteuils "Off Course" et "Madre".
Ses créations d'une pure et simple élégance m'embarque dans l'univers illustré et l'humour de Tati. Les fauteuils auraient été parfaitement à leur place dans le décor de la villa Arpel du film "Mon oncle".
C'est beau, intelligent et subtil!!! 

En 1993 Jean Michel Policar faisait parti du bureau de design de Thomson: le Tim Thom. Parallèlement il répond à plusieurs Appels Permanents du VIA (Valorisation de l’innovation dans l’ameublement). Récompensé en 2006 par le Prix du Salon Idéobain et par plusieurs Labels du VIA dans les domaines du produit et du mobilier, il crée en 2007 sont propre studio et enseigne depuis 2008 à l’Académie Charpentier à Paris.
Et en plus, il dessine à seize heures ^-^

Mon oncle n'aurait-il pas un petit Policar avec lui ^-^

"Off course" fauteuil de plein air de Jean Michel Policar
Assise Batyline de Serge Ferrari. Aux extémités, accoudoirs garnis de guidoline.
Assise Batyline de Serge Ferrari
-----
Les fondateurs de l'agence MAXIMUM ont tout compris et trouvent des solutions aux problématiques contemporaines!
Ils fabriquent du mobilier à partir de chutes, de rebus de matières plastiques des industries situées dans leur région.
Le plastique transformé sort sous forme de spaghettis à 200 degrés qui se positionnent autour d'un moule d'assise pop.
Leurs meubles vident les poubelles des industriels tout en ne finissant certainement pas à la poubelle.

Fauteuil haut Gravêne 9.5
-----
A première vue cette chaise élégante me fait penser à la chaise-bistrot de Thonet n°14, mais quand on la regarde de plus prêt le matériau intrigue....

Les pieds et le dossier sont réalisés en composite de lin associé à de la résine de sucre. La finition est délicate et originale grâce à la trame de la fibre.
Avec la chaise Revology Monique Kelly et Alex Guichard s'inspirent du passé, des ressources et de la beauté de leur terre de Wanaka située en Nouvelle-zélande en intégrant une technologie durable pour un résultat vraiment nouveau.


Et voici l'objet design le plus étonnant. Je vous présente Miss Aérobie.
C'est une lampe qui en plus d'éclairer est capable de détecter la qualité de l'air.
Lorsque ses ailettes frétillent c'est que l'air est pollué et que l'on doit aérer la pièce.
Quand le design établit une relation avec l'usagé....Trop fort!
Monsieur Pierre Charrié, à quand une lampe qui détecte ma mauvaise humeur et qui m'invite à prendre l'air...^-^

Aérobie de Pierre Charrié



-----
On finit par une belle histoire de design, celle de la céramiste Vénézuélienne 
Natalia Baudoin qui présente des objets du quotidien inspirés des usages et techniques de production indigènes de la communauté des Comechigones de Cordoba en Argentine.
Les moules sont fait avec de la vannerie tressée, la cuisson et le fumage confèrent aux objets une couleur particulière entre le noir et le marron intrigante.
La vidéo ci-dessous vous éclairera...
Céramiques imprimées de Natalia Baudoin



La semaine prochaine je vous ferai découvrir un nouveau lieu parisien dédié au design.
Ames sensibles au Beau, c'est pour vous!

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés