C'était 2016...

Comme chaque année: un début, un milieu et une fin. 

Trois expressions: 
- Le chut de "C'est fini", mais on les écoutera à l'infini ( Bowie, Prince, Cohen...).
- La douleur des attentats terroristes. Nice, Bruxelles et les soixante deux autres dans le monde (source:Start GTD), la détresse du "last message" des civils syriens qui n'ont, eux, que trois options: se terrer sous les pluies des bombes, perdre leur dignité dans des camps de réfugiés ou fuire sur les chemins inconnus et dangereux. Malheuseusement nous ne sommes plus dans le juste milieu puisque la douleur a dégoulinée tout au long de l'année...
- Et pour couronner le tout, la bêtise humaine... Ouille...

2017, fait nous au moins sourire...Tiens, je vais relire "En attendant Bojangles" d'Oliver Bourdeaut, un tourbillon fantasque jubilatoire qui va je pense guider ma nouvelle année...
Janvier   
 Gavin Evans photographie
Juillet
Novembre

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés